Charles Pennequin et Armée Noire

Blog Armée Noire

 

 

Les deux frères clowns

28/09/2014 - 00:48

je viens te voir à Sainte-Anne et c’est là que tu me parles des clowns, nous sommes dans une grande salle et je te demande comment ça va à Sainte-Anne, tu me dis que ça va mais que tu t’inquiètes, je te demande si l’opération s’est bien passée, tu dis oui, mais tu dis aussi que tu es inquiet, car tu n’as plus de nouvelles de tes frères, je te dis que je ne savais pas du tout que tu avais des frères, tu me dis que si, tu as deux frères, je te demande comment ça se passe ici et si tu n’es pas trop fatigué de l’opération, tu me dis que tout va bien, que tu vas bientôt sortir, car tes frères doivent te chercher partout et s’inquiéter, je te demande qui sont donc tes frères, tu me dis que tes frères sont deux clowns et qu’ils t’attendent, je te dis que je suis très étonné d’apprendre que tu as deux frères clowns et te demande où ils habitent, tu me dis que tu étais avec eux dans le cirque, je te dis que je suis étonné de savoir que tu étais dans un cirque avant de venir à Sainte-Anne, tu me dis que si, car juste avant d’être à Sainte-Anne tu étais dans un cirque et que tes frères doivent drôlement s’inquiéter aujourd’hui, je te dis que tes frères clowns sont sans doute au courant que tu es ici, à Sainte-Anne, tu me dis que non, sûrement non ils ne sont pas au courant, ils font leur numéro de clown dans le cirque sans moi, je te demande ce que tu faisais avec eux dans le cirque, tu me dis que juste avant de venir ici, tu faisais des poèmes dans le cirque pendant que tes deux frères faisaient les clowns, je te dis que je suis vraiment étonné, car je ne savais pas que tu avais deux frères clowns et qu’en plus tu lisais des poèmes dans leur cirque, tu me dis que si, que juste avant de venir ici tu étais avec eux dans une grande tournée, que les frères clowns doivent maintenant travailler seuls et qu’ils doivent drôlement s’inquiéter, je te demande si tu vas sortir bientôt, tu me dis que bientôt tu sortiras mais qu’il faut passer un mot à tes frères clowns, je te promets d’aller voir le cirque et de passer un mot à tes deux frères clowns, tu me dis que tu es fatigué et nous nous quittons sur cette histoire, tu me dis encore de bien prévenir tes deux frères qui sont clowns dans un cirque comme quoi tu ne vas plus tarder à les rejoindre, je te dis que je vais leur dire à tes deux frères clowns de t’attendre et qu’ils ne doivent pas s’inquiéter, tu me dis non, car je vais bientôt sortir voir mes deux frères qui sont deux clowns et nous allons continuer la route.

MR BRICOLERE

22/09/2014 - 00:25

Regarde la lune ! elle est pas loin pas si si loin que ça ! à bout de tire-bouchon ! Dans son goulot ! Des bricoles, des Briques collent tout ça! à boire la lune blanche bien briquée par une nuit noire, pas à bout, Des bricoles, des Briques collent tout ça! pas au bout, rien qu'un bout imbriqués de petits bouts de rien du tout ! Brique, bruique, brique ! d'en dessous ! du tout à l'égout, brique, Des bricoles, des Briques collent tout ça! en écrasant le tout-à l’Ego ! Bisque, Bisque, Brique! Des bricoles jouent à légo, des Briques collent tout ça! regarde là la lune et dis-moi démolition dis-moi bien démolir, le mou, la molle, Des Briques collent tout ça! si tu la vois cette face de rat Des Briques collent !perchée sur ses draps d'étoiles Des bricoles collent! Le blanc sperme séché sur le fil à plomb! De la lune, pas d'aplomb ! Regarde la trépanation des trépidants, petit patapon d'en bas, des bricoles bien alléchés, à lêcher! De la lune ! des trépignants des assommants, Des bricolés de la vie, des abîmés au cœur de la ville, De la vrille nagent les passeurs-passés vrillés, les passants-bruyant, les PAS, ceux qui promènent sous leurs pieds des flaques de plaques, plaqués, placo bricolant toute la nuit, des briques collantes jusqu'à bout de la nudité de la nuit ! Des bricoles !Des bricoles !Des bricoles ! Tout ça, A LA PELLE !! La lune, n'appelle pas les flics, les keufs, les condés, Des briques s'évadent ! Des briques imbriqués, évasion ! Des briques démolies ! porte pas plainte, Prends ton oreiller de plomb ! Des fois qu'en plus de tout ça, t'es tes oreilles en pointe de tour Eiffel, Tait tes oreilles! Dors bien sous ton oreiller pendant la brique gronde bien l'air d'en bas! !!

mrbricolage.jpg
a peut - être un rapport::

deux livres sortant au même moment

deux livres sortant au même moment

et reçus le même jour par la poste ! Ici Charles Péguy dans nos lignes, publié par l'Atelier de l'agneau !

Nuit Blanche au Générateur

Nuit Blanche au Générateur

avec les élèves du workshop, Quentin Faucompré, Benjamin Collin, Fantazio, Didika Koeurspurs, Charles Dreyfus et d'autres encore ! ...

Lecture aux Lilas, le 25 septembre

Lecture aux Lilas, le 25 septembre

Lors du vernissage de l'exposition Daniel Nadaud

bruno montels, texte dans Boxon 7

11/09/2014 - 15:00

sur TAPIN2

 ou

 cliquez ici

 

OU LISEZ LA : 

 

 photo lecturemontels.jpg  photo montels2.jpg

Tuto-poème numéro 2 sur Tapin2

28/08/2014 - 15:00

tuto poème 2 from TAPIN2 on Vimeo.

lecture en langue des signes

28/08/2014 - 14:59

Extrait du festival Voix vives Sète juillet 2014 Association Arts Résonances Traduction Carlos Carreras

Syndiquer le contenu